All posts filed under: La vie moderne

Breaking news

comments 23
La vie moderne

Paraît que Prince est mort. Perso je m’en fiche royalement. J’imagine que vous le saviez déjà mais comme mon appli du Monde n’était plus à jour, je l’ai su un peu après les autres. Il y a une autre disparition, imminente, qui est sur le point d’impacter autrement plus sévèrement ma vie quotidienne : celle de mon smartphone et, avec lui, de l’internet nomade et de la connectivité en continu (au sens où mon smartphone se […]

Deux ou trois choses que je sais d’ELLE

comments 16
La vie moderne

Je vous recolle la même photo en une parce que je n’ai encore rien écrit de ce qu’elle m’inspirait. Le problème, c’est qu’à ce rythme de croisière d’un billet tous les 36 du mois, augmenté d’un alzheimer précoce, j’ai en partie oublié quel était le sujet que je voulais traiter. Le temps que ça me revienne, autant commencer par quelques digressions supplémentaires, si vous le voulez bien. En lisant vos précédents commentaires, j’ai été très amusée de voir […]

Narcisse et ses avatars

comments 18
La vie moderne

Oui, bon, d’accord, j’ai un peu négligé le blog ces dernières semaines. Profil bas. La faute à pas le temps, puis à la grosse flemme qui a pris le relais. Tant qu’à faire, je pourrais aussi charger les vacances au sport d’hiver mais non, c’est à travers ma fenêtre que j’ai regardé les quelques bourrasques chargées de flocons tout à l’heure. N’empêche, en ce moment je prends tellement la confiance que 1°) un soir où j’étais […]

Les enfants préfèrent les jeux vidéos à la choucroute

comments 14
La vie moderne / Non classé

Pour avoir la lubie d’ouvrir un blog, il faut d’abord avoir goût à ceux des autres. Longtemps lectrice de l’ombre, j’ai attendu des années avant de sortir de ma cache pour ajouter ma voix à celles des commentateurs, pour me hasarder dans la mêlée que fédèrent ces blogs. J’y ai vite pris goût. Une fois ce cap franchi, j’ai très vite eu l’impression  que, parce que je n’étais plus seulement observatrice passive de ces flux d’échanges, j’avais mis un pied de « l’autre côté du […]